jump to navigation

La dyspraxie visuo-spatiale : un trouble de l’apprentissage des enfants méconnu 11 février 2009

Posted by IsabelleM in Santé enfants.
Tags: , , ,
trackback

Après la dysphasie, la dyslexie … la dyspraxie.

Trouble de l’apprentissage comme ses cousines, la dyspraxie est moins connue que ces dernières car elle affecte le geste. Concrètement, là où pour la plupart de nos enfants le geste d’écrire est automatique et programmé pour poser le stylo au bon endroit, retourner à gauche après avoir fini une ligne, etc. … le dyspraxique est obligé de penser à ces gestes pour les réaliser. Lire la suite sur NosJuniors.com.

“Quand il lit, l’enfant dyspraxique a du mal à rester sur la ligne. Les lignes bougent. Par ailleurs, quand il arrive au bout de la ligne, son regard ne se décale pas automatiquement pour reprendre, à gauche, la ligne suivante.” explique Jeanne Siaud-Facchin, psychologue clinicienne*.

Les dyspraxiques sont obligés de déployer énormément d’énergie pour rester sur la ligne. Résultat, ils vont très vite et c’est illisible, mal présenté, raturé … et plein de fautes d’orthographe. OU vont très lentement et ne parviennent pas à terminer leurs devoirs.

Un enfant dyspraxique est maladroit :

  • Il renverse, casse, fait tomber et tombe
  • Il a besoin d’aide pour s’habiller et se laver
  • Il mange « salement »
  • Il a du mal à s’organiser, oublie beaucoup
  • Il n’aime pas jouer aux jeux de réflexion, d’adresse tels les Legos, Mécano, jeux de construction, et a du mal à suivre les règles d’un jeu
  • Il a beaucoup de mal à écrire (dysgraphie), ses dessins sont pauvres et souvent – à tort – qualifiés d’immatures
  • Il est facilement distrait et manque de concentration
  • Il peut rencontrer également des problèmes musculaires qui rendent difficiles les activités sportives, les jeux de ballons

Mais c’est surtout et parallèlement un enfant extraordinaire dans les autres aspects : vif, intelligent, beau parleur, il aime participer aux conversations des grands (quand il n’y a pas de dyspraxie bucco-faciale associée), il adore les récits et histoires, invente des jeux de rôle élaborés, il connaît beaucoup de choses et a une culture générale étendue (il pose sans cesse des questions), il a une excellente mémoire, apprend avec plaisir et efficacité.

Les causes peuvent être multiples et son mal connues :

  • Des lésions cérébrales plus ou moins localisées (ancien prématuré, IMC-lésions cérébrales avant 1 an, traumatisme crânien, tumeur ou accident vasculaire cérébral). On parle alors de dyspraxie lésionnelle.
  • Une mauvaise construction des fonctions praxiques alors que toutes les autres fonctions cérébrales se développement parfaitement peut également être observé. On parle de dyspraxie développementale. C’est cette dernière qui entre dans les troubles spécifiques du développement des acquisitions scolaires.

Le nombre d’enfants dyspraxique est évalué à environ 10%, soit plus de 2 enfants par classe. Ce trouble méconnu touche davantage les garçons que les filles et passe souvent inaperçu. Et amène à des commentaires salés sur le carnet de notes !

Difficile à diagnostiquer comme beaucoup de troubles de l’apprentissage, le mieux est en cas de doute de se tourner vers l’association Dyspraxique mais fantastique (DMF) qui dispose de plus de 60 délégués territoriaux  capables de fournir des adresses.

www.dyspraxie.info/

* auteur de Aider l’enfant en difficulté scolaire, chez Odile Jacob.

Publicités

Commentaires»

1. Christine Bérard - 1 décembre 2010
sbrouchet - 1 décembre 2010

Bonjour,
Votre lien vers Facebook ne fonctionne pas.
Si vous voulez nous faire part d’un livre qui vous semble important sur le sujet, vous pouvez envoyer les informations à la rédaction de NosJuniors.com : redaction@nosjuniors.com
Bien cordialement,
S. Brouchet, rédactrice en chef

2. Bérard - 1 décembre 2010

 » DYSPRAXIE QUAND TU NOUS PARLES  »

Les Dys souffrent de Dysfonctionnements, Dyslexie, Dyspraxie, Dyscalculie, Dysorthographie, Dysphasie…Des mots, mais aussi un combat jours après jours pour se faire entendre, respecter et aussi aimer pour leurs personnalités toutes particulières !!!!Nous sommes tous différents mais au coeur de cette différence, certaines personnes luttent pour s’exprimer, s’organiser, s’orienter…Leur avenir dépend des parents en premier mais tout de suite derrière sont précipités médecins et enseignants.
…………………NOUS SOMMES TOUS RESPONSABLES !!!!!!!
Ce livre témoignage apporte une prise de conscience et même de sérieux conseils.Il apporte l’expérience de deux familles qui ont décidé de donner de l’aide au travers de leurs luttes. Ce livre ne parle pas que de La Dyspraxie.Il vous fait avancer et nous apporte un recul face à l’Administration, au sens le plus large…

Livre Témoignage sur la Dyspraxie de Nicolas
Une mère et son fils face aux difficultés
http://www.facebook.com/note.php?note_id=164204073616221

3. Bérard - 1 décembre 2010
4. chambon - 9 juin 2011

bonjour, etant une professionnel de santé il est important de diagnostiquer assez tôt la dyspraxie. Pensez à realiser un bilan avec un psychomotricen qui sont les spécilistes du geste, du corps et de sa globlité et d’aider l’enfant avec des logiciels informatiques.
vous pouvez me contacter je suis personne ressource et spécilaisée dans la dyspraxie. bien à vous, mme chambon.

5. BERRADA - 8 janvier 2012

BONJOUR, etant egalement professionnel de sante,je suis maman d’1 GARçon dyspraxique diagnostique par une psychomotricienne le6/1/12.IL A 11 ANS ET ILEST EN 6ème;je suis inquiete pour son avenir ;va -t-il pouvoir suivre des etudes superieures ?SACHANT q’il se concentre difficilement:et que je peine a faire ses devoirs, ses dessins…j’habite a casablanca MA ROC.MERCI MME CHAMBON.DELA PART DE CASA

sbrouchet - 16 janvier 2012

Chère Madame,
Toutes nos excuses pour notre silence, mais votre question s’était cachée !
Nous ne pouvons malheureusement pas vous aider directement, mais vous trouverez sur notre site les liens vers les associations qui peuvent vous aider : http://www.nosjuniors.com/les-troubles-dys/article//458/#article
N’hésitez pas à les contacter !
Bien cordialement,
L’équipe de NosJuniors.com

chambon - 19 janvier 2012

bonsoir, a t il passé un bilan nepsy et bhk avec la psychomotrcienne et n’a t il pas aussi une dyslexie evaluée par l’orthophoniste. pouvez vousme donnez la conclusion de la psychomotrcienne car il peut avoir un troubel neuro visuel justement qui entraine la dyspraxie. s’il est fatigué lors du passage a l’écrit, lent, avec une hypertonie du geste il peut avoir un ordinateur pour l’école, vous pouvez demandé de l’aide à la mdph (maison du handicap) pour un financement.
j’attends votre réponse n’hésitez pas à me contacter. mme c hambon


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :