jump to navigation

Colonies de vacances, stages et séjours linguistiques 25 février 2009

Posted by sbrouchet in Conso.
Tags:
trackback

Merci maman, merci papa, comme le chante Pierre Perret : la plupart du temps, nos Juniors reviennent heureux d’un court séjour vécu avec d’autres enfants de leur âge. Cela n’empêche quelques larmes et beaucoup d’inquiétude quand nous les voyons partir seuls pour la première fois.

Se rassurer avant le départ

Sera-t-il en sécurité ? Quelques points-clés :

L’organisme doit répondre aux normes fixées par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Le nombre d’animateurs doit être adapté à l’âge des enfants, ils doivent être majeurs et titulaires du BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur). Le directeur est titulaire du BAFD. Au moins un des animateurs doit posséder une formation aux premiers secours, attestée par l’AFPS (Attestation de Formation aux Premiers Secours).

 

Les détails pratiques : mode de transport choisi – le train est plus rassurant que le car -, nombre d’enfants dans le lieu d’accueil, répartition par âge, nombre d’enfants par chambre, type de logement, etc. Renseignez-vous avant l’inscription et rendez-vous dans tous les cas à la réunion d’information qui est souvent prévue. Vous recevrez une liste des vêtements et équipements nécessaires pour le séjour ; elle est en général bien pensée et suffisante. Les informations sanitaires sont toujours demandées ; une rubrique « remarques » permet aussi de signaler des détails peu graves mais importants, comme un enfant qui vomit pendant tout voyage en car. L’étiquetage des vêtements, très pénible, est vraiment utile, surtout pour les pièces importantes tels que les manteaux, les pulls, etc.

Evitez les objets de valeur (bijou, montre) et tout ce qui pourrait engendrer des jalousies : lecteurs MP3, consoles de jeux portables, etc. Vos Juniors sont venus apprendre à partager un moment avec d’autres et non pour se caler dans leur coin avec un outil électronique.

 

Se rassurer pendant le séjour

Grande est la tentation de fournir un téléphone portable à votre enfant pour pouvoir vous rassurer à tout instant. Est-il bien, mange-t-il bien, les copains sont-ils gentils ? Imaginez qu’un portable sonne en pleine activité « accrobranche » ou juste au moment où l’animateur explique une règle de vie. Tout le monde s’arrête et écoute. Le portable peut aussi disparaître ou se casser. C’est pour cela qu’il est souvent interdit.

Les organismes mettent souvent en place des répondeurs pour donner des nouvelles et encouragent les enfants à écrire à leurs parents dès leur arrivée. En cas de besoin, ils peuvent utiliser le téléphone du centre et/ou une carte téléphonique. De votre côté, vous pouvez écrire des courriers, envoyer des fax ou des emails qui seront distribués avant le repas du soir, pour la plus grande fierté du récipiendaire. Incitez les grands-parents, les parrains et marraines à suivre votre exemple, et vous serez certains que Junior ne se sentira pas oublié.

Un coup de blues fait partie du « séjour en solitaire », surtout pour les plus jeunes. Ecoute et compréhension, suivis de questions sur les bons moments vécus le feront le plus souvent disparaître. Si vous sentez qu’il y a un vrai problème, un contact direct avec l’encadrement éclaircira la question.

 

Choisir un séjour

  • Séjours petits prix : le premier critère du choix du séjour sera souvent le budget. Nous aimerions tout offrir à nos enfants, mais… La mairie ou le conseil général de votre département organisent souvent des séjours subventionnés. Attention, inscrivez-vous le plus tôt possible ! Les CE des grandes entreprises font également beaucoup d’efforts. Là aussi, il faut choisir le plus tôt possible.

 

  • Séjours en France : l’offre est des plus vastes et a l’avantage de limiter les temps de déplacement. Choisissez une activité en fonction des goûts de votre enfant (sport, animaux ou créativité) et discutez-en avec lui dès la consultation des catalogues. Vous découvrirez peut-être que votre fille a envie de faire du quad ou que votre fils rêve de nager avec des dauphins.

Il existe un portail spécialisé dans le référencement des colonies de vacances, stages et séjour linguistiques : http://www.salutleskids.com

 

  • Séjours à l’étranger : la plupart du temps, il s’agira de séjours linguistiques. De 8 à 12 ans, les séjours en hébergements collectifs sont les plus courants. Plus tard, les enfants logeront dans une famille tout en suivant des cours sur un campus. N’imaginez pas qu’il reviendra bilingue, l’effet bénéfique réside plus dans la découverte d’une autre culture que dans le renforcement de la grammaire. Sachez en tout cas qu’en Angleterre, les familles d’accueil en font un métier et une source de revenus essentielle, ce qui « industrialise » leur activité. Ils se donnent en général peu de mal pour connaître leur invité. Il en va tout autrement en Allemagne, pays moins sollicité, où les familles accueillent des enfants par conviction.


Nous avons testé pour vous :

Telligo
Avec des sujets comme « Aventures scientifiques », « Au fil du temps », « Art et création », votre Junior trouvera forcément le séjour qui lui plaira. La qualité de l’offre a un prix, et l’aide de votre CE sera bien utile. Pour l’été 2009, Telligo a conçu les séjours Primo, avec des prix plus serrés.

 

Inlingua Victoria

 

Le port intérieur de Victoria

Le port intérieur de Victoria

Le Canada côté océan Pacifique, il fallait y penser. L’avantage : un accueil des plus chaleureux, des cultures très variées (forte empreinte des Nations Premières et des voisins asiatiques) et un anglais des plus « British ». Et si vous amélioriez votre anglais en même temps que votre Junior ?

“inlingua Victoria offers English speaking programs for families, including children and teens, from around the world. Located in beautiful downtown Victoria on Canada’s Pacific Coast, inlingua Victoria is close to many amenities for families such as the Petting Zoo at Beacon Hill Park, Madame Tussaud’s Wax Museum, Whale Watching in the Inner Harbour, swimming at local lakes, windsurfing on the Pacific Ocean and the list of activities for children and families goes on.

inlingua Victoria prides itself for its small and intimate classes with never more than six students in a group. Your children will not only learn English but will have a lot of fun while studying. Parents attend classes at the same time as the children. Classes take place in the mornings; you and your children will have the afternoons and the long summer evenings to enjoy Canada’s Garden City.

Take advantage of Canada’s low currency this summer and invest wisely in your family’s future.”

Publicités

Commentaires»

1. gentiane - 10 décembre 2009

trés bon article


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :