jump to navigation

Vacances en famille paisibles … le rêve inatteignable ? 18 avril 2009

Posted by IsabelleM in Vacances.
Tags: ,
trackback

www.parentsdejuniors.com

famille heureuseLe site Tripadvisor a compilé les avis des internautes côté bonheurs et coups de gueule après vacances. Vacanciers parents et vacanciers sans enfants ont été mis face à face. Le bilan est pour le moins contrasté.

Quelques chiffres d’abord : les voyages en famille ont lieu 2 fois par an pour 22 % des parents interrogés… et 13% d’entre eux, pourtant parents, déclarent ne pas être partis en famille dans les douze derniers mois , 10% ne pensant pas le faire dans les douze prochains mois.

Est-ce à dire que les vacances en famille ne ressemblent pas aux publicités aux enfants émerveillés et aux parents détendus et bronzés ? Et pourquoi ?Le plus compliqué semble être, pour 25% des parents, de trouver une activité qui plaise à tous. S’en suivent les trajets (14%), la difficulté à amuser tout le monde (13%), de tenir son budget (12%). Et évidemment, les plus compliqués à satisfaire sont les enfants (pour 46% des parents), surtout lorsque plusieurs tranches d’âge se mêlent. D’où une décision de vacances souvent concertée, tenant compte de l’avis des enfants, pour 59% des parents.

Et pour les voyageurs sans enfants ? 43% des Français voient dans les enfants en bas âge la population la plus agaçante. Pour les “non-parents”, ils souffrent principalement (et appréhendent les départs en vacances scolaires de ce fait) en avion et en train, pour cause de coups de pieds donnés sur le dossier de leur siège (43%), et de cris et hurlements (43%). Idem à l’hôtel.

48% d’adultes seraient prêts à payer plus cher pour accéder à une destination interdite aux enfants.

Choquant ? Pas si sûr. Que le parents de JUNIOR qui n’a pas connu le regard réprobateur de son voisin de table en vacances devant l’attitude de son enfant se fasse connaître.

Cette incompréhension réciproque entre parents et non-parents explique le succès des clubs de vacances. Les parents sont ainsi prêts à aller s’entasser dans des espaces aux allures parfois de ghetto, entourés de marmots courants, criants.… juste pour avoir la paix et garder bonne conscience. Par ailleurs, les clubs ont des arguments : loisirs, rencontres avec enfants du même âge, sports, sorties étant prises en charge par l’établissement, les parents épuisés peuvent espérer retrouver un peu de sérénité et de revenir moins fatigués. 

Pour autant, les vacances sont aussi – et surtout – l’occasion de se retrouver en famille, de vivre des expériences qui fédèrent et laissent des souvenirs marquants dans l’histoire familiale. C’est à ce moment du choix que pointe notre culpabilité. Et le choix n’est pas facile : pour preuve, les 625 000 réponses de Google sur la recherche “vacances en famille” !

Pour éviter ce stress qui transforme les vacances en cauchemar,  ne pas bronzer idiot sans subir les regards et remarques désobligeants, Parentdejunior vous conseille.

Construire un programme itinérant et individuel, avec les enfants, autour d’un thème : les thèmes les plus aisés étant par exemple le “Western”, à la découverte de l’Ouest Américain, le thème de la mythologie pour découvrir la Grèce ou l’Italie, une “autre France” à découvrir au Québec…
Nous déconseillons par contre l’Egypte : trop dense, physiquement difficile pour nos JUNIORs (et parfois pour les parents). Pour organiser ces voyages, les plus courageux et patients le feront eux-mêmes grâce à tous les outils du web. Pour les parents ayant moins de temps (et de patience), les spécialistes tels que Jet Set, Donatello, Comptoir des Amériques, Héliades et bien sûr Voyageur du Monde (attention, plus cher !) seront de bon conseil. La clé étant bien sûr le sérieux et la compétence de votre agent de voyage.

Choisir une formule ‘”club” qui permette de sortir de son enceinte et faire quelques découvertes enrichissantes.
Les clubs les plus adaptés aux familles sont, par ordre croissant de budget, les Framissima (Fram), les Eldorador (Jet tours) et Clubs Paladiens (Nouvelles Frontières) et Club Med. Tous proposent des bureaux d’excursions qui facilitent la vie sur place. Cela dit, force est de constater qu’en général les excursions ne sont 1/ pas du tout adaptées aux familles notamment dans leur rythme 2/ d’une qualité souvent moyenne notamment au niveau des guides 3/ chères. Nous vous conseillons donc de louer une voiture et de partir en vadrouille, de vous arrêter à chaque village, aller à la rencontre des habitants. C’est là que vous ferez les meilleures expériences ! Les destinations à la fois “Club” et “découverte facile” sont le Maroc (en particulier Marrakech), la Tunisie (Hammamet recèle de trésors méconnus, Tozeur et Mahdia également), la Sicile, la Turquie (côté Kusadasi) et Chypre. La Grèce  riche en vestiges archéologiques demande plus de patience, car les lieux de villégiature sont loin des sites et les villes environnantes souvent peu attirantes. Une exception : la trépidante Thessalonique pour aller à la découverte du Nord de la Grèce, qui vaut vraiment le détour.

Nous vous ferons part de nos bons plans au fur et à mesure de nos enquêtes et expériences. Mais force est de constater que les vacances peuvent coûter cher, à tous points de vue – financièrement, émotionnellement, en relations familiales sereines ou conflictuelles – alors nous vous conseillons la patience, la concertation et un investissement suffisant, quitte à ne partir qu’une fois tous les deux ans.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :