jump to navigation

Prévention de l’obésité : repères nutritionnels pour nos enfants 11 mai 2009

Posted by IsabelleM in Actu, Santé enfants.
Tags:
trackback

www.parentsdejuniors.com

image Les besoins en énergie des 4 – 17 ans varient de 1750 à 2500 calories, à ajuster bien sûr en fonction de la stature, de l’activité physique et de la morphologie des enfants.

Nous tentons tous et toutes d’offrir une alimentation équilibrée à nos enfants : composée à la fois de protéines (viandes, poissons, œufs), de glucides (essentiellement les féculents) et de lipides (les graisses) ainsi que de vitamines et minéraux (répartition env. 15%/50%/35%).

Mais grignotage, petit-déjeuner oublié, boissons et snacking sucré et salé contribuent à la prise de poids sans pour autant que nous nous en rendions compte.

Pourtant, pour leur alimentation comme pour le reste, nos Juniors tiennent à rester décisionnaires … et nous sommes finalement peu à résister à une demande de McDo, de Kinder ou de Coca …

Voici 6 repères alimentaires pour couvrir au plus juste les besoins nutritionnels de vos enfants et ados :
1) Un produit lacté à chaque repas
Équivalences : ¼ de litre de lait = 2 yaourts = 80g de camembert = 60 g de comté.
Chez les filles et jeunes filles, des apports suffisants en calcium sont très importants pour prévenir plus tard le risque d’ostéoporose. Il faut savoir que le pic de masse osseuse est atteint à 20 ans. Le lait et les produits laitiers sont les meilleures sources de calcium.
2) Une portion de protéines animales par jour (viande, poisson, œuf)
Plus précisément, on recommande, par jour, 10 g (viande, poisson ou œuf) par année d’âge + 10 g, soit par exemple : 40 g de viande par jour pour un enfant de 3 ans ou 80 g pour un enfant de 7 ans (de préférence une portion par jour).
3) 5 portions de fruits et légumes par jour
Quelle que soit leur présentation : frais, surgelés, en conserve.
Une portion équivaut à environ 80 g de fruit ou de légumes, soit : une moitié d’assiette de légumes ou une petite assiette de crudités ou un bol de soupe de légumes ; un fruit type pomme, poire, orange ou deux fruits type abricot, clémentine, kiwi ou une poignée de petits fruits type fraises, cerises, litchis.
4) Des féculents à chaque repas
Pain, pâtes, riz, légumes secs, pommes de terre.
5) Limiter le sucre sans le diaboliser
Le sucre doit être un aliment festif, réservé aux grandes occasions. Il ne doit pas être diabolisé, mais il faut en éviter les excès et ne pas habituer les enfants au goût sucré. C’est souvent ce qui se passe avec les sucreries et encore plus avec les boissons sucrées consommées quotidiennement.
6) Donner à boire de l’eau
C’est la seule boisson nécessaire à l’organisme, sans adjonction de sucre sous forme de jus de fruits ou de sirop.

 

Evidemment, ces repères ne sont rien sans le respect du rythme des repas (3 par jour + le goûter) !

Enfin, gardez en tête que les repas sont des moments de convivialité, l’alimentation n’est pas à diaboliser, y compris les fast-foods, même si la fréquence doit être limitée !

Les bonnes habitudes sont à prendre très tôt pour que le passage à l’autonomie (entrée au collège, horaires variables, etc) ne donne pas lieu à des excès, dans un sens comme dans un autre (boulimie, anorexie).

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :