jump to navigation

Dispositif de prévention rentrée scolaire : le plan dévoilé du Ministre de l’Education Nationale 20 août 2009

Posted by IsabelleM in Actu, Ecole, Santé enfants.
Tags:
trackback

http://www.parentsdejuniors.com

Le nouveau ministre de l’Education Nationale Luc Chatel a probablement connu son baptême du feu hier lors de la conférence de presse tant attendue concernant les mesures imaginées par le Gouvernement pour éviter – si toutefois cela est possible – la désorganisation générale en cas de contagion massive de la Grippe H1N1 entre enfants à la rentrée scolaire.

Au programme notamment : un dépliant  “Vous informer sur la grippe A/H1N1 et la scolarité de votre enfant” diffusé à 12 millions d’exemplaires dès la rentrée et des mesures d’information du personnel d’enseignement sur les fameux “gestes barrière” pour une bonne information des élèves dès la rentrée.

Rappelons qu’à date, un peu plus de 1000 cas probables ou confirmés ont été recensés en France depuis de le début de l’épidémie, et que la principale crainte des épidémiologiste est une mutation du virus avec celui de la grippe H5N1, donnant potentiellement naissance à un virus non seulement très contagieux mais aussi très mortel.

Depuis cet été, ce sont les médecins généralistes qui sont les contacts désignés des malades ou malades présumés, en attendant notamment la mise à disposition dans le courant de l’automne d’un vaccin.

L’orientation du ministre est clairement la prévention, au travers des outils cités plus haut mais aussi par un programme de décision au cas par cas de fermetures d’écoles en cas de cas multiples.

Insuffisantes au regard de l’inquiétude des parents, ces mesures s’accompagnent d’un appel à la solidarité familiale de plus en plus présent : grands parents retraités, voisins, … les parents sont bien sûr invités à garder leurs enfants chez eux au moindre symptôme et bien sûr en cas de fermeture de l’établissement.

La fermeture sera décidée localement par les préfets mais n’a aucun caractère automatique. Les cours pourront être assurés à distance par des outils mis à disposition via internet.

Apaisant et destiné à éviter toute panique, ce plan cache cependant mal un manque criant de réponses aux questions clés :

  • les enfants seront-ils vaccinés systématiquement comme personnes à risque, et à partir de quand ?
  • de quelle façon organiser la garde des enfants en cas de difficulté parentale à se libérer ?
  • comment éviter que les parents qui le peuvent ne fassent tout simplement pas rentrer leurs enfants à l’école, en attendant de voir comment l’épidémie se propage ou non ?

A suivre donc … en attendant, les experts recommandent aux adultes de veiller à participer le moins possible à la contagion, notamment en évitant, lors de leur propre “rentrée”, les poignées de mains et les bises post-vacances nombreuses et participant à la contagion. Parier sur les “gestes barrière” en y éduquant nos enfants et s’organiser au mieux pour une garde en cas de contagion semblent en effet les seuls moyens de protection, pour qui ne veut pas priver ses enfants d’école !

Repères :

Quels sont les gestes barrières ?
Se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier quand on tousse ou on éternue ; le jeter ensuite dans une poubelle fermée et se laver soigneusement les mains.
Se laver les mains régulièrement et avec soin, avec du savon ou une solution hydro-alcoolique en comptant jusqu’à 30.
Éviter tout contact avec une personne malade.

Qu’est qu’un cas groupé ?
Un cas groupé correspond à la survenue de trois cas au moins de syndromes grippaux en moins d’une semaine dans une même classe ou dans des classes différentes avec des activités partagées.

Comment doit réagir le directeur d’école ou le chef d’établissement ?
Signaler sans délai les cas groupés à la D.D.A.S.S.
Rechercher les personnes contacts proches des cas groupés (mêmes classes ou activités partagées) jusqu’aux mesures d’isolement.
Conseiller aux personnes contacts proches ayant des facteurs à risque de consulter un médecin rapidement.
Avertir sans délai les autorités académiques qui informent le préfet.

Modalités de réouverture des classes ou établissements
Réouverture locale décidée par le préfet.
Trois conditions :
– Fermeture pendant au moins six jours consécutifs.
– Réintégration après la fin de la période de contagiosité.
– Nettoyage complet des locaux.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :