jump to navigation

Anne de Danne nommée présidente de la commission pour la prévention de l’obésité 5 octobre 2009

Posted by IsabelleM in Actu, Santé enfants.
Tags:
trackback

www.parentsdejuniors.com

L’obésité, en particulier infantile, est un des grands chantiers de santé publique que nous aimerions tous voir davantage pris en considération tant ses dégâts sont importants.

Dans le rapport “Nutrition et prévention de l’obésité” de 2006, la direction générale Santé et Protection des consommateurs de la Commission Européenne dressait un portrait alarmant de l’obésité en Europe.

3 principales raisons à la fois sociologiques et médicales :

A ce jour, on évalue à 1/4 le nombre d’écoliers européens souffrant d’un excès de poids. De quoi mobiliser le président Nicolas Sarkozy, qui vient de confier  Anne de Danne la présidence d’une commission pour la prévention de l’obésité, la chargeant de lui soumettre des propositions pour donner une nouvelle impulsion à la lutte contre ce fléau (communiqué de l’Elysée relayé  par l’AFP).

Mme de Danne, qui est déléguée générale de la Fondation Wyeth pour la santé de l’enfant et de l’adolescent, aura jusqu’au 15 décembre pour remettre son rapport qui doit servir à préparer le troisième Plan national nutrition santé (PNSS), précise le communiqué. Le deuxième PNSS arrive à échéance en 2010.

Quelques chiffres sur la situation en France, où l’on constate "une augmentation des inégalités entre les catégories sociales" face à l’obésité :

  • entre 13% et 17% de la population sont obèses.
  • 32% de la population adulte est également en surpoids.
  • 17% des enfants sont en surpoids, 3,5% sont obèses.

Outre Anne de Danne, la commission comporte quatorze membres, dont Dominique Turck, chef du service de pédiatrie du Centre Hospitalier Universitaire de Lille, Anne-Sophie Joly, présidente du Collectif National des Associations d’Obèses, Jean-Louis Nembrini, directeur général de l’Enseignement scolaire ou encore Christine Kelly, membre du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

Espérons que cette nomination aidera à proposer des mesures concrètes pour aider à lutter contre ce fléau, dépassant les débats liés à la publicité ou l’affichage sur les emballages. Les dernières campagnes de communication de même que les deux derniers plans de lutte n’ont à ce jour rien donné de concrêt.

Publicités

Commentaires»

1. nat - 6 octobre 2009

Permettre aux patients d’accéder aux consultations chez une diététicienne ! premier pas vers la lutte contre l’obésité !!! pourquoi les consultations chez les diét ne sont toujours pas prises en charge par la sécurité sociale ? en terme de prévention de maladies cardiovasculaires, de lutte contre le diabète, de surpoids, d’obésité, de certains cancers digestifs…ce serait un grand progrès. Malheureusement nous sommes dans un pays qui ne se donne pas les moyens d’atteindre ces objectifs. Le PNNS ne donne pas de résultats et on prévoit un 3è PNNS ! on parle d’épidémie mondiale de l’obésité, de problème de santé publique et en France on doit payer de sa poche pour consulter une diététicienne ! Chercher l’erreur !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :