jump to navigation

La Toussaint et Halloween réconciliées : à fêter en famille 31 octobre 2009

Posted by IsabelleM in Actu, Que faire avec ses juniors ?.
Tags:
trackback

www.parentsdejuniors.com

Citrouille d'Halloween

Nos enfants connaissant bien davantage Halloween que la Toussaint, au grand drame de beaucoup de parents qui, croyants, athées ou agnostiques, aimeraient profiter en famille de ce moment de recueillement autour des proches disparus.

Il y a fort à parier que c’est cette rancœur contre cette forme de moquerie d’une fête consistant à prier les morts une fois par an qui est la cause de la désaffection croissante, en France en tous cas, de la fête importée des Etats-Unis d’Halloween.

Pourtant, à une époque où il est très difficile d’intéresser les enfants à la spiritualité et de les amener à une forme de recueillement sans les ennuyer profondément, la meilleure des solution est probablement de tenter de réconcilier la Toussaint et Halloween.

Un peu d’histoire tout d’abord :

A l’origine, ce que nous appelons Halloween se disait en gaélique Oiche Shamhna : c’est la Saint Sylvestre celtique, le dernier jour de l’année avant le jour de l’an (Samhain). La nuit qui précède le jour de l’an était considérée comme celle où esprits et fantômes pouvaient revenir hanter les vivants

La fête se déroulait sous l’autorité des druides et durait 7 jours et a vécu jusqu’à l’évangélisation de l’Irlande, vers le Vème siècle. C’est au IXème siècle que le pape Grégoire IV institue la fête de la Toussaint, à laquelle s’adossera la fête d’Halloween par la suite.

Son étymologie n’a rien à voir avec la langue gaélique mais provient de All Hallow Even, en anglais le soir de tous les saints du paradis, la veille de la Toussaint.

Importée sur le contient américain par les immigrants catholiques britanniques, elle mélange contes, légendes, traditions et religion. Un de ses symboles et celui de la légende de Joack-O’-Lantern (Jack à la lanterne), condamné à errer éternellement dans l’obscurité entre l’enfer et le paradis en s’éclairant d’un tison posé dans un navet … qui fut progressivement remplacé par une citrouille.

De fil en aiguille, la fête populaire a introduit le célèbre “trick or treat !” (des bonbons ou un mauvais tour !), c’est d’ailleurs pourquoi Halloween fut d’abord connue sous le nom de la “soirée des tours” dans les premières régions du Québec où elle se diffusa, là où les premiers irlandais s’installèrent au XIXème siècle. La collecte rituelle de friandises date, elle, du début du XXième siècle.

L’occasion de penser aux enfants du Monde :

Depuis 1950, la collecte de friandises est jumelée à celle de l’UNICEF, assurée par les écoliers qui sollicitent des dons en visitant les maisons. Lancée cette année le 5 octobre, elle sera dédiée à aider les enfants du Malwi et du Rwanda (lien vers la campagne canadienne) et est un moment où élèves et enseignants partagent activités artistiques, ludiques et prise de conscience de la nécessité de soutenir les enfants dans le monde entier.

Dans plus de 150 pays, la collecte pour l’UNICEF est devenue une tradition, notamment aux Etats Unis, au Canada, au Mexique et à Hong Kong. Plus d’infos.

Au programme du weekend : activités et recueillement en famille

Commencez par aller acheter chez Jardiland ou chercher dans le jardin de papi-mami une belle citrouille bien orange et ronde. La première activité doit être ludique : vous allez fabriquer une Jack-o-lantern … en en profitant pour raconter l’histoire d’Halloween et de la Toussaint, le sens que ces fêtes revêtent et ce qui les uni. Il est très simple de préparer la lanterne : il faut juste ouvrir la citrouille par le haut en découpant une forme de chapeau et la vider. Conserver les pépins, ils sont excellents grillés au feu de la cheminée. Découpez au cutter les yeux, le nez et la bouche sur la face ronde de la citrouille et glissez une bougie à la base assez importante pour qu’elle tienne bien. Postez là devant votre porte d’entrée ce soir, elle accueillera les esprits de ka Toussaint … et les éventuels enfants qui viendront sonner à la recherche de friandises.

Profitez de votre passage à la jardinerie pour acheter les chrysanthèmes ou les fleurs que vous aurez choisies pour fleurir les tombes, dans le cas où vous en auriez la possibilité.

Au coin du feu, préparez les pépins grillés, arrosés de chocolat chaud et préparez une bonne soupe de potiron. Sortez les albums photo où figurent les êtres chers décédés et parcourrez les avec vos Juniors en évoquant les bons souvenirs (évidemment cela dépend de l’âge de vos enfants et de ce qu’ils savent de la mort).

Dimanche, préparez ou achetez avec vos Juniors des gâteaux traditionnel de Toussaint. Cuisine TV nous a donné plusieurs idées :

  • Les niflettes de Provins, en Seine-et-Marne : petits gâteaux feuilletés garnis de crème pâtissière, vendus uniquement début novembre. Recette.
  • Le « gâteau de la Toussaint » de la région briarde s’inspire d’une recette du XVIIIe siècle. Il s’agit d’une pâtisserie composée de  génoise pistache-framboise désormais vendue dans les boulangeries pour redonner vie à la fête de la Toussaint. Recette bien gardée, nous ne l’avons pas trouvée …
  • Les pâtés aux poires de Normandie, de délicieux chaussons confectionnés avec la récolte de poire de la Toussaint. On ne trouve cette spécialité, très prisée du côté de Dieppe, qu’à cette époque de l’année. Recette. Attention, à commencer dès ce soir !

Quelles que soient vos croyances, le jour de la Toussaint est un jour de recueillement où l’on adresse une pensée aux morts regrettés, que chacun saura envoyer à sa façon. La journée vous appartient ainsi qu’à vos Juniors.

Et pour les plus festifs, la traditionnelle fête d’Halloween à Disneyland Paris ne décevra personne !

 

 

 

 

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :