jump to navigation

Il est lent en classe… 3 janvier 2010

Posted by sbrouchet in Ecole, Santé enfants, Uncategorized.
Tags: ,
1 comment so far

1126726_35506942Un enfant peut être repéré comme trop lent à l’école, mais sans « handicap » dans la vie courante. Doux rêveur ou perfectionniste, fatigué ou en but à des difficultés d’apprentissage, à chacun de trouver ce qui différencie cet enfant tortue des autres lièvres.

(suite…)

Publicités

Le téléphone portable banni des écoles par le Sénat ? 8 octobre 2009

Posted by sbrouchet in Actu, Valeurs.
Tags: ,
2 comments

portable interdit 8 octobre 2009 : les sénateurs votent l’interdiction de l’usage du téléphone portable dans les écoles maternelles, primaires et collèges. Une mesure qui s’étend aussi à la publicité (interdite à destination des moins de 14 ans). Pourtant, indéniablement, nos Juniors sont de plus en plus accro au portable : selon un sondage TNS Sofres, 29% des collégiens et 58% des lycéens utilisent leur téléphone en classe. Comment rompre cette grande histoire d’amour ?

(suite…)

L’assurance scolaire est-elle indispensable ? 26 août 2009

Posted by sbrouchet in Conso, Ecole.
Tags: , ,
add a comment

assurance scolaireParmi les nombreuses informations à fournir à l’école à la rentrée figure le nom de votre assureur et le numéro de contrat de votre assurance scolaire. Pourtant, cette assurance n’est ni obligatoire, ni toujours indispensable.

(suite…)

Réussite scolaire : les parents sont les plus stressés. 20 avril 2009

Posted by IsabelleM in Actu, Ecole.
Tags: , , ,
add a comment

www.parentsdejuniors.com

image “Le premier signe de décrochage dans la relation à leur JUNIOR par les parents est le moment où ils commencent à déplacer leur stress de la réussite ou de l’échec scolaire sur leur enfant. Cela se situe en général vers le CM1”. C’est comme cela que Ludivine, institutrice, nous décrit ce passage intangible mais si important du stade de parent serein d’un enfant encore petit, dépendant et docile, au stade de parent de JUNIOR, plus secret, à la personnalité plus indépendante et moins influencés par le “fait tes devoirs” ou “il faut avoir de bonnes notes”. Rebelle aussi parfois.

L’APEL, Association des parents d’élève de l’école libre, a rendu public le 2 avril un sondage réalisé en février auprès d’un échantillon de 655 parents représentatifs réalisé par l’institut CSA. Il en ressort principalement que les plus stressés ne sont pas ceux que l’on croit : ce sont surtout les parents. (suite…)

Ecole / Résultat des évaluations des CM2 : et maintenant ? 30 mars 2009

Posted by sbrouchet in Actu, Ecole.
Tags: , , ,
add a comment

Tous les élèves de CM2 ont du répondre, au mois de janvier, à 100 questions, en français et en maths, pour mesurer leurs acquis avant le passage en 6e. Le ministère de l’Education vient de publier les résultats. 7% se retrouvent en grande difficulté en français et 15% en mathématiques ; à l’autre extrémité, 45% possèdent des acquis très solides de la langue française et 35% sont à l’aise avec les chiffres.

Cette évaluation, très critiquée par les enseignants comme par les parents d’élèves, doit a priori servir à orienter l’aide individualisée organisée par les instituteurs, un sujet déjà abordé sur ce site.  Du côté des détracteurs, on souligne la difficulté de ces tests, portant en partie sur des programmes non encore abordés, et le côte binaire de la notation (100% de l’exercice doit être juste pour l’acquisition d’un point). Les directeurs des établissements craignent aussi une notation de leur « efficacité éducative ». 

Si ces tests sont considérés comme parlants, il reste très peu de temps aux instituteurs pour préparer les élèves en difficulté, ainsi que ceux dont « les acquis restent fragiles », soit en moyenne 30% à 40% de leurs classes, à une entrée réussi au collège.

Polémique autour du BCG : 1 an après la sortie des vaccins obligatoires, recadrage des autorités de santé 24 mars 2009

Posted by IsabelleM in Santé enfants.
Tags: , ,
add a comment

www.parentsdejuniors.com

image Selon l’AFP, un an après la levée de l’obligation de vacciner tous les enfants avec le BCG, la vaccination contre la tuberculose des enfants à risque reste « insuffisante » pour les spécialistes.

Il est vrai que la tuberculose est une maladie qui a quasiment disparu dans les pays développés. Pour autant, la vaccination reste fortement recommandé pour les enfants nés dans un pays de forte endémie tuberculeuse ou dont au moins un des parents en est originaire, ceux qui doivent séjourner au moins un mois d’affilée dans l’un de ces pays et plus particulièrement à l’ensemble des résidents de la région Ile de France et de la Guyane.

(suite…)

Carte scolaire : ne confondez pas assouplissement et suppression 22 février 2009

Posted by IsabelleM in Ecole.
Tags: , ,
add a comment

image Votre Junior s’apprête à quitter les bancs du CM2 pour entrer en 6e et comme tous les parents, vous souhaitez le faire entrer dans LE bon collège qui lui donnera accès au BON lycée et au BON bac. L’opinion publique pense que la carte scolaire a été supprimée et qu’il suffit donc de choisir son établissement. Est-ce si sûr ?

La carte scolaire est toujours là !

Lors de l’entrée en 6e, votre Junior sera affecté par l’Académie à l’établissement scolaire « le plus proche de votre domicile ». De fait, comme la géographie scolaire ne forme pas de cercles concentriques, l’Académie affectera votre enfant selon un système complexe appelé « carte scolaire ». Un collège un peu plus éloigné de votre domicile qu’un autre, plus demandé, peut donc vous être attribué.

Une réforme menée en 2007/2008 par Xavier Darcos, ministre de l’Education, a assoupli la carte scolaire sans la supprimer. La règle de proximité vaut donc toujours, les calculs hérités de la carte scolaire aussi. La seule chose à avoir changé est la multiplication des possibilités de dérogation.

Comment déroger à la carte scolaire

Une dérogation peut être demandée à l’Inspection d’Académie pour des raisons médicales, sociales, familiales ou géographiques. Si votre enfant :

  • est handicapé : en clair, si son handicap ne peut être accueilli dans de bonnes conditions dans l’établissement de la carte scolaire.
  • nécessite une prise en charge médicale importante : en clair, s’il doit suivre un traitement dans un hôpital proche d’un collège.
  • est boursier – boursier au mérite ou boursier social : en clair, s’il est brillant et que sa famille est pauvre.
  • a un frère et une sœur scolarisé(e) dans l’établissement souhaité : en clair, vous avez déménagé pour fuir les prix des quartiers chics, il vous reste une chance de vous rattraper.
  • habite une adresse en « limite de zone de desserte » : en clair, si l’établissement affecté se trouve beaucoup plus loin que le collège en face de chez vous.
  • ou éventuellement si vous avez de la chance parce que vous recherchez une option “rare” (parfois cela fonctionne avec l’allemand)image

Vos chances d’obtenir une dérogation

La loi ne le dit pas clairement mais la liste des dérogations est en fait une liste hiérarchisée. Une famille demandant une dérogation pour des raisons médicales sera mieux entendue qu’une famille mal placée géographiquement.

En effet, l’assouplissement de la carte scolaire se heurte à une réalité incontournable : chaque collège ne peut pas accueillir plus d’élèves qu’il n’y a de classes, et un bon collège ne surchargera pas ses classes non plus. Ajoutez à cela la suppression des postes en cours dans l’Education nationale qui favorise la fermeture de classes.

RESULTAT : de nombreuses demandes de dérogations sont rejetées.

La bretelle de contournement du collège privé

Pas de carte scolaire dans l’enseignement privé, donc pas de problème pour inscrire son enfant en 6e ? Hélas, non. Si effectivement le choix de l’établissement est libre, ces derniers sont débordés de demandes et admettent sur dossier. Un Junior brillant aura donc quelques chances d’y être accepté, surtout si la famille a déjà inscrit des enfants dans le même établissement. Il faut s’y prendre très très tôt, quasiment dès le début d’année de CM2.

Vous n’avez pas obtenu le collège de votre choix et le privé a refusé votre demande d’inscription ?

Respirez, soufflez. Tout d’abord, rencontrez l’équipe pédagogique du collège lors des visites organisées pendant l’année de CM2. Ils sauront répondre à toutes vos questions sur la motivation des équipes enseignantes, sur leur taux de réussite par rapport à l’origine sociale des élèves (certains collèges mal placés ont des taux encourageants). Et n’écoutez pas tous les oiseaux de mauvais augure.

Si la situation est catastrophique, un seul remède : le déménagement, virtuel et réel. Pratiquée depuis toujours à Paris pour inscrire les élèves au mythique Henri IV, la triche est devenue plus difficile dans un Etat qui croise ses fichiers. C’est là que tout l’amour de votre famille et toute l’amitié de vos connaissances aura l’occasion de faire ses preuves en vous cédant ses justificatifs. Là encore, il ne faut pas s’y prendre au mois de juin, mais affûter ses relevés EDF, GDF et baux signés dès le début de l’année.

Pour en savoir plus :

L’assouplissement de la carte scolaire par le ministère de l’Education http://www.education.gouv.fr/cid5509/assouplissement-de-la-carte-scolaire.html

Dans la collection Que sais-je ? : La carte scolaire

http://www.puf.com/wiki/Que_sais-je:La_carte_scolaire

Les “Littlest Petshop” : tout comprendre sur ce qui se passe dans la cour de l’école ! 18 février 2009

Posted by IsabelleM in Conso, Ecole.
Tags: , ,
2 comments

Vous ne pouvez pas entrer dans un magasin de jouets sans que vos enfants vous les réclament : ce sont les nouveaux Tamagotchi. Ils occupent les pensées des petites filles dès l’entrée au CP et jusqu’au CE2-CM1.

image Pourtant les Petshops (Hasbro) ne datent pas d’hier mais ils ton pris d’assaut nos cours de récré depuis 1 an ou 2, notamment avec l’arrivée des Petshops VIP et de leur monde virtuel.

Sur le principe de nos (vieux !) Tamagotchi ou plus récemment du toutou de la Nintendo DS (plus snob mais c’est pareil), ce sont de petits animaux charmants, qui tiennent dans la poche et que l’on nourrit, habille, équipe etc….

Les instits les détestent et les souvent les confisquent : ces jouets qui passent décidemment inaperçu prennent beaucoup de place en classe !

Depuis février 2008, un site web leur est dédié : www.littlestpetshop.com, que lequel nos filles (car c’est un jeu de filles) peuvent s’inscrire pour accéder à l’aire de jeux de leur Petshop VIP … version virtuelle !

Lire la suite sur NosJuniors.com.

(suite…)

L’orientation : une préoccupation majeure des parents 13 février 2009

Posted by IsabelleM in Ecole.
Tags: ,
add a comment

94%* des parents disent s’en préoccuper dès la maternelle ! C’est dire si la question se pose … alors que finalement, bien malin celui qui saura prédire si tôt le futur métier de nos chères têtes blondes. Et tant mieux d’ailleurs.

image Cela dit, pour éviter que la question n’arrive comme une sanction à l’adolescence, en pleine construction de l’adulte qu’il sera, il est intéressant se commencer tôt avec nos enfants et sans pression les investigations en la matière.

Comment ? Nicole Catheline**, pédopsychiatre au centre hospitalier H.-Laborit de Poitiers, nous conseille de commencer dès l’enfance : “pour que l’orientation ne soit pas vécue comme une sanction, le processus doit commencer dès la petite enfance. Les parents transmettent à leurs enfants un expérience et des valeurs. L’enfant s’appuie sur ce bagage pour se projeter vers l’avenir. Le rôle des parents est d’imaginer un projet pour leur enfant à partir de la connaissance qu’ils ont de lui, de lui en faire part, de susciter la discussion pour que les deux parties confrontent leurs idées, leurs souhaits, leurs rêves et qu’ensemble ils portent le projet.”

(suite…)

La dyspraxie visuo-spatiale : un trouble de l’apprentissage des enfants méconnu 11 février 2009

Posted by IsabelleM in Santé enfants.
Tags: , , ,
8 comments

Après la dysphasie, la dyslexie … la dyspraxie.

Trouble de l’apprentissage comme ses cousines, la dyspraxie est moins connue que ces dernières car elle affecte le geste. Concrètement, là où pour la plupart de nos enfants le geste d’écrire est automatique et programmé pour poser le stylo au bon endroit, retourner à gauche après avoir fini une ligne, etc. … le dyspraxique est obligé de penser à ces gestes pour les réaliser. Lire la suite sur NosJuniors.com.

“Quand il lit, l’enfant dyspraxique a du mal à rester sur la ligne. Les lignes bougent. Par ailleurs, quand il arrive au bout de la ligne, son regard ne se décale pas automatiquement pour reprendre, à gauche, la ligne suivante.” explique Jeanne Siaud-Facchin, psychologue clinicienne*. (suite…)